MAUDE GRÜBEL

http://maudegruebel.com/files/gimgs/th-10_01_X.jpg
http://maudegruebel.com/files/gimgs/th-10_07_X_New.jpg
http://maudegruebel.com/files/gimgs/th-10_03_X_New.jpg
http://maudegruebel.com/files/gimgs/th-10_04_X_New.jpg
http://maudegruebel.com/files/gimgs/th-10_02_X.jpg
http://maudegruebel.com/files/gimgs/th-10_06_X.jpg
http://maudegruebel.com/files/gimgs/th-10_DJWT6402.jpg
http://maudegruebel.com/files/gimgs/th-10_14_X_New.jpg
http://maudegruebel.com/files/gimgs/th-10_2017_08_22_Impr_009_Recad_F_24_30.jpg
http://maudegruebel.com/files/gimgs/th-10_10_X_New.jpg
http://maudegruebel.com/files/gimgs/th-10_09_X.jpg
http://maudegruebel.com/files/gimgs/th-10_08_X_New.jpg
http://maudegruebel.com/files/gimgs/th-10_13_X.jpg
http://maudegruebel.com/files/gimgs/th-10_11_X_New.jpg
http://maudegruebel.com/files/gimgs/th-10_FRNA5436.jpg
http://maudegruebel.com/files/gimgs/th-10_05_X_New.jpg


X, 2017, France
Images issues du projet de théâtre X-Adra.

Ayat, Hend, Ola (désormais Ali), Mariam, Rowaida et Kenda sont syriennes. Militantes de l’opposition dans les années 80 ou jeunes activistes de la révolution de 2011, toutes ont été incarcérées dans les geôles du régime, dans la prison d’Adra à Damas pour la plupart d’entre elles.
Contraintes de quitter la Syrie, elles vivent aujourd’hui en Allemagne et en France. Des témoignages de ces deux générations de détenues, le metteur en scène Ramzi Choukair et le dramaturge Wael Kadour ont composé la trame dramatique d’un spectacle dont elles sont les actrices.
De ce récit polyphonique qui tisse les liens entre leurs six trajectoires, ne transparait pas uniquement l’enfer de la détention et les mécanismes de déshumanisation dont use le régime. Chacune avec ses mots, relate son expérience à travers les liens fraternels, filiaux, amoureux, qui lui ont insufflé la force de survivre et de continuer à résister. En convoquant celles et ceux qui ont fait rejaillir la vie là où tout était mis en œuvre pour l’anéantir, se dit aussi l’espoir et une foi inébranlable en la liberté.

Création janvier 2018.
Conception et mise en scène : Ramzi Choukair.
Collaboration artistique, administration, production : Estelle Renavant.
Dramaturgie : Wael Kadour.
Création lumières : Franck Besson.
Création visuelle : Maude Grübel.
Régie : Rabie Chukair.
Traduction, surtitres : Adriana Santos Muñoz.
Avec : Ayat Ahmed, Hend Alkahwaji, Ali Hamidi, Mariam Hayed, Rowaida Kanaan, Kenda Zaour. Chant : Lubana Al Quntar.

Bande d’annonce X-Adra

Production : Perseïden. Co-productions : La Filature – Scène Nationale de Mulhouse, Bonlieu – Scène nationale Annecy, Espace Malraux – Scène Nationale de Chambéry et de Savoie. Co-réalisation : Labomatic. Accueils résidence : Le MuCEM, théâtre Joliette Minoterie – salle de Lenche, le Mas de Vezenobres, La Filature. Soutiens : The Arab Fund for Arts and Culture (AFAC), l’Archipel des Utopies, la Fondation Abbé Pierre, Ford foundation, l’ONDA, la Ville du Vigan.